Défaite à domicile, FCL- MUC : 1-2

Le vendredi 5 novembre 2004 à 22h19 par Erwan

Défaite à domicile, FCL- MUC : 1-2

Nos Merlus n’ont pas réussi à continuer sur leur belle lancée. Les sarthois s’imposent 2-1 au moustoir devant 14000 spectateurs. Le Mans ouvre la marque avec Baradji (26’), Baky réduit au retour des vestaires (47’). Mais malheureusement, Lorient se fait suprendre par Comisetti à la 89’. Le FCL méritait le match nul.

Avant la rencontre, les joueurs ont observé une minute de silence en la mémoire de Eliaz Le Lann, un jeune joueur de l’équipe de DH lorientaise décédé le week-end dernier entre Queven et Ploemeur dans un accident de la route. Les joueurs lorientais portaient un brassard noir en signe de deuil pendant ce match.
14000 spectateurs ont donc assisté à cette 4e défaite à domicile des Merlus. Défaite qui s’est jouée à la dernière minute du temps réglementaire suite à une passe interceptée de Ziani vers Morel.

Le match avait mal débuté pour des lorientais incapables d’imposer le rythme et le jeu au sarthois. Le "nouveau" système de Gourcuff a montré ses limites en laissant beaucoup d’espace au manceaux pour remonter des ballons. De plus un arbitrage partial n’a pas arrangé nos affaires. Il est inadmissible de désigner comme arbitre d’un match un ancien joueur d’une des deux équipe. C’est pourtant ce qu’il s’est passé hier soir, car M. Rodolphe a fait une partie de sa carrière au Mans. Pas étonnant donc, de voir toute l’équipe des sang et or faire la queue pour lui serrer la main en fin de match.
Il ne siffle rien à la 8e lorsque Baky est fauché violement dans la surface par Olivier Thomas. Koné va mettre cinq bonnes minutes à s’en remettre avant de rentrer à nouveau sur le terrain.

Malheureusement, à la 26e, le MUC 72 ouvre le score grace à une bonne frappe du buteur maison Baradji sur un ballon dévié à l’entrée de la surface de réparation.
Au retour des vestiares, et sous l’impulsion de l’inévitable Baky, Lorient se montre des choses interessantes avec comme déclic le but de Koné à la 48e qui égalise.
Dans le dernier quart d’heure, aucune action sérieuse. Les deux équipes semblent se contenter du partage des points et attendent la fin du match. A la dernière minute, Karim Ziani fait une passe téléphonnée à Morel qui est interceptée par Hautcoeur qui passe à Comisseti qui, seul au point de pénalty, marque le second but du MUC. Une action à mettre au crédit des deux remplacants manceaux entrée en jeu en seconde mi-temps.

Sortie de M. Rodolphe sous les sifflet de 14000 spectateurs. Sa meilleure performance !

Le film du match
10 e : au bout d’une belle action amorcée par Bastien et poursuivie par Gignac, Lupede fauche Baky dans la surface. Le petit ivoirien, évacué sur une civière, ne reviendra que cinq minutes plus tard.
27 e ( 0-1, but de Baradji) : Boutabout lance une contre-attaque côté droit et centre en retrait pour Baradji, dont la première frappe est repoussée du pied par Le Garrec... dans les pieds de Baradji, qui ne laisse cette fois aucune chance au gardien lorientais.
38 e : joli une-deux entre Baky et Bastien. Ce dernier s’engage résolument dans la surface mancelle, jusqu’à la ligne de but, et remet au point de penalty pour Gignac, dont la frappe est contrée par D’Amico.
40 e : faute de Poulard sur Baky aux abords de la surface de réparation. Le coup franc de Pédron, légèrement touché par Pelé, frôle le cadre.
48 e (1-1, but de Baky) : Genton monte et sert Baky dos au but. Le petit attaquant lorientais se retourne et frappe aussitôt, surprenant la défense mancelle, gardien compris. Son 11 e but en 14 matchs disputés depuis le début de saison.
63 e : admirablement servi en profondeur par Ziani, Baky échoue dans la surface devant Pelé.
89 e (1-2, but de Comisetti) : Hautcoeur intercepte une passe de Ziani, s’enfonce côté droit et adresse une merveille de centre dans la course pour Comisetti, dont la tête décroisée ne laisse aucune chance à Le Garrec.

Les réactions
Christian Gourcuff : "C’est une grosse déception, particulièrement pour l’entame de match où on a été incapable de mettre du rythme pour troubler cette équipe mancelle. En deuxième période, on savait que tout était possible. On a fait un premier quart d’heure intéressant, avec beaucoup de volonté et du mouvement. Malheureusement, un manque de lucidité nous fait perdre un ballon à quarante mètres qui nous pénalise. D’autant que c’est une zone où il ne faut pas commettre d’erreur".
"C’est une grosse désillusion. Nous avons débuté trop mollement. On savait qu’on pouvait perturber les Manceaux en donnant du rythme. Mais on a pas fait ce qui faut pour cela. Dommage... "
Daniel Jeandupeux (entraineur du Mans) : "En première mi-temps, on a fait face avec sang froid face à un adversaire qui a fait valoir sa vivacité. Après le but encaissé, on a souffert particulièrement face à Baky qui pouvait à tout moment faire basculer le match. C’est un sacré joueur ! C’est une première fois où on fait preuve de tant de sérénité et qu’on réussit à sortir des ballons propres. L’objectif était de faire un nul. On a été au-delà. Après une grosse débauche d’énergie, Lorient m’a semblé souffrir en fin de match."
"Nous étions venus pour faire un nul. On pensait atteindre cet objectif, avant de faire la différence en fin de match. C’est d’autant plus appréciable que Lorient est la meilleure équipe que nous ayons rencontré cette saison. C’est la première fois que nous sommes parvenus à sortir le ballon aussi proprement. Il faut maintenant continuer sur cette lancée. C’est vrai, je crois avoir beaucoup avancé au cours des quinze derniers jours et je trouve que le match de la coupe de la Ligue au Havre mardi tombe bien. Car le groupe est riche et d’autres joueurs ont besoin de temps de jeu. "
Stéphane Le Garrec : "J’ai un sentiment de déception, de frustration même après ce match, surtout au vu de la deuxième mi-temps, que l’on a entamée par le bon bout. Il y a eu de la volonté, des enchaînements, de tout. Malheureusement, on est victime d’un coup du sort, d’un petit "hold-up" de la part du Mans".
Karim Ziani : " C’est une grosse déception. On a entamé la seconde mi-temps avec une réelle envie de gagner, mais je perds le ballon et sur le contre, on prend ce but dans les derniers moments. C’est un véritable coup de marteau sur la tête. Faire une erreur comme ça, c’est inadmissible."

La feuille de match
LORIENT, 5 nov - Ligue 2 de football - 15e journée
A Lorient (stade du Moustoir) : Le Mans bat Lorient 2 à 1 (mi-temps : 1-0)
Temps : beau
Terrain : bon
Eclairage : satisfaisant
Spectateurs : 14.252
Arbitre : M. Rodolphe
Buts : Lorient : B. Koné (49) ; Le Mans : Baradji (27), Comisetti (89)
Avertissements : Lorient : M. Diop ; Le Mans : Lupède, F. D’Amico

LORIENT : Le Garrec - Genton, Diop, Medjani - Bastien, Racon, Ziani, Morel - Pédron (Dansoko 82 e ) - Baky, Gignac (Dahou 71 e ).
LE MANS : Pelé - Bonnart, Poulard, Lupede, O. Thomas - Fanchone (Hautcoeur 61 e ), F. Thomas, D’Amico, Baradji - Boutabout (Matsui 83 e ), Deranja (Comisetti 71 e ).


[Contact : webmaster@fclorient.net] [Mentions légales et crédits] [Suivre la vie du site RSS 2.0]
fclorient.net - lorientais.net - lorientais.com © 2002-2017

Visiteurs connectés : 146