Interview de Christophe Ferron

Le lundi 11 novembre 2002 à 11h00 par Loïc

Interview de Christophe Ferron

Christophe Ferron répond a vos questions :

"On s’est probablement vu plus beau
qu’on ne l’était"

Etant donné ton passé
à Laval, ce match contre Laval n’est-il pas un peu spécial
 ? comment Yvon Pouliquen et l’équipe abordent-ils cette rencontre
 ?

C’est un match ordinaire pour moi. C’est ma 4ème saison à
Lorient et ça ne me fait plus grand chose de jouer contre Laval.
Les joueurs comme les dirigeants ont changé. Cependant compte tenu
des derniers résultats nous abordons cette rencontre avec un esprit
revanchard, on est obligé de prendre les 3 pts.

Des équipes que vous avez rencontrées
pour l’instant en L2, qu’elle est celle qui te laisse la plus forte impression
 ?

Il y a pas de grande surprise il suffit de regarder le classement. Les
3 équipes de tête ( Toulouse, Le Mans, Châteauroux)
m’ont particulièrement impressionné. Sans posséder
de "grands joueurs", le collectif de ces équipes est
très bon et leur classement actuel est mérité.

Comment expliques-tu le début
de saison poussif de Lorient ?

On s’est probablement vu plus beau qu’on l’était. Vainqueur
de la coupe de France, participant à la coupe d’ Europe. Lorsqu’on
descend de D1 en D2 on se dit aussi que c’est facile….Mais voilà,
tous les matchs sont difficiles, il faut être à 100%.

Les joueurs ont-ils conscience des
lacunes de l’équipe en ce début de championnat ?

Collectivement on n’y est pas toujours. On doit faire des efforts
ensemble, être performant pendant 90 min. Actuellement on travaille
surtout le collectif à l’entraînement, c’est nécessaire…

Y a t-il un match référence
sur lequel il faut prendre exemple ?

Denizli à Lorient. On était dans l’obligation de se lâcher,
on avait rien à perdre. On avait tous envie de bien faire et c’est
cet état d’esprit que l’on doit avoir en championnat. On doit trouver
le motivation pour jouer en D2 ou alors….on fait pas ce job.

Quel entraîneur Lorientais t’a
le plus marqué ?

Chaque entraîneur t’apporte quelque chose. Tactiquement c’est surtout
Christian Gourcuff, il a ses idées et s’y tient. Lorsqu’on était
recruté par Lorient à l’époque on savait que l’on
arrivait dans un environnement particulier et on savait ce que l’entraîneur
désirait de nous. Cela demandait par contre beaucoup de temps et
de travail.

Quel est le plus grand moment de ta
carrière ? la montée en D1 ? la victoire en coupe de France
 ?

La saison de la montée en D1 avec Christian Gourcuff. C’était
le résultat et l’aboutissement d’un travail de deux ans pour un
groupe qui vivait bien ensemble.

Que penses-tu d’Yvon Pouliquen ?

C’est un homme de dialogue. J’aime son discours, il est proche de ses
joueurs et il est toujours facile de discuter avec lui. Il est capable
de motiver son équipe.

Qui sont tes meilleurs "potes"
dans l’équipe ?

J’aime bien les "anciens". Ceux qui ont participé à
la montée et comme je dois dire des noms : Antho (Gauvin), Sylvain(Ripoll)
, Stéph (Le Garrec), etc.. , dans les nouveaux je m’entends bien
avec Marc Boutruche.

Que penses-tu des différents
groupes de supporters Lorientais et du public en général
 ?

Je trouve dommage que les trois groupes de supporters soient dispersés
dans le stade. Je trouve par exemple dommage que les Ultras qui sont très
actifs soient seuls en tribune sud. En dehors des groupes de supporters,
le reste du public Lorientais est très difficile.

A 32 ans comment abordes-tu ton après
carrière de footballeur ?

Actuellement je commence à y penser avec ma femme. Nous envisageons
de nous lancer dans le commerce. Ma femme travaille déjà
chez Indigo Bay à Lorient. Nous aimerions ouvrir ce genre de commerce
chez moi du côté d’ Alençon.
Pour le foot, à la fin de la saison il me restera 1 an de contrat
avec Lorient et si je n’ai pas de pépins physiques, j’aimerais
bien continuer 1 an ou 2 à Lorient ou dans un autre club.


[Contact : webmaster@fclorient.net] [Mentions légales et crédits] [Suivre la vie du site RSS 2.0]
fclorient.net - lorientais.net - lorientais.com © 2002-2017

Visiteurs connectés : 73