Recrutement : choix et options

Le samedi 30 avril 2005 à 03h08 par Equipe de rédaction

Recrutement : choix et options

Maintenant que le maintien en L2 est acquis à 95 % il est interessant de se pencher sur la prochaine saison en parcourant le domaine du recrutement. C’est une période qui mobilise beaucoup de supporters et qui vient combler un vide en juin et juillet. D’autant plus que cette saison avec les fins de contrat, les prets, la vente de Baky, une nouvelle orientation pour la constitution du groupe si l’on croit les propos de Ch Gourcuff dans un hebdomadaire réputé, les mouvements au sein du FCL devraient etre nombreux.

N’attendez pas de moi des noms, plutot des pistes, une ligne directrice et des questions auquel répondra le staff technique tout au long des semaines à venir.
Point important : dans tous les points développés ayez en filigrane comme une obsession le facteur économique.
Mais avant de prendre une direction il faut faire l’état des lieux entre les joueurs qui restent, qui doivent rester, ceux qui partent, ceux qui devraient partir. Mais en tout état de cause il faudra s’attendre à l’arrivée nécessaire de 6 à 8 joueurs.

Les jeunes :

En juin 2004 le président, CH Gourcuff et le staff technique avaient pris l’option de miser sur l’intégration massive dans le groupe de joueurs nés entre 1983 et 1985 et pour certains formés par le club. Un an apres quel est le bilan ?
Loin de moi de mettre la responsabilité d’une saison cahin-caha sur ces membres de l’équipe, de fustiger tel ou tel .. Doit on pour autant leur tourner le dos ?
Je ne suis pas favorable à un coup de balai, à un retournement à 180 degrés. Il est certain que passer du CFA2 à la L2 ne se fait pas aussi rapidement surtout dans la constance.
Certains sur un ou deux matches consécutifs ont tiré leur épingle du jeu, souvent en rentrant en cours de partie, par contre ils ont eu du mal à enchainer les bonnes performances sur un mois.
A leur décharge les nombreuses blessures qui sont venues pourrir leur progression mais il y a eu des points positifs ; certains ont eu un comportement exemplaire quand ils sont retournés en Cfa2 (et meme en DH) apres avoir été titulaires en L2 et n’ont jamais joué les sénateurs d’ou leur bonne mentalité.
Je suis persuadé que pour une bonne moitié d’entre eux l’éclosion pourrait etre la saison prochaine et qu’ils vont devenir de bons joueurs de L2 sur lesquels on pourra s’appuyer régulièrement .Ils ne formeront pas l’ossature, ne seront pas des titulaires indiscutables mais seront plus que des joueurs de complément pour peu que les blessures à répétition ne vienent pas nuire à leur progression.
Ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain. Certains ont du potentiel et de l’envie. Mais le milieu professionnel demande souvent des résultats immédiats. 
 
 
Le systeme de jeu
Ch gourcuff qui depuis des années voire des lustres était fidèle à son 4-4-2 a fait une grosse entorse à ses principes cette saison en faisant évoluer l’équipe en 3-4-1-2 à plusieurs reprises à partir de la mi octobre (Créteil 3-1). Et cela a donné de bons résultats du fait de la bonne complémentarité du trio axial défensif Martini-Medjani-Genton. Donc la question se pose : quel systeme de jeu la saison prochaine ? 
J’ai en mémoire la phrase de Noel Tosi (celui qui nous voyait en National ) qui avait fait évolué Angers en 3-5-2 lors de leur victoire au Moustoir en septembre (2-1) : ""si on avait joué en 4-4-2 on était morts"". Ce qui prouve la connaissance du systeme premier proné par CH Gourcuff par la plupart des entraineurs de L2 et donc les solutions pour le contrer.
Mais si Ch Gourcuff remet le 4-4-2 au gout du jour alors il doit faire les bons choix quant aux recrues futures.
Oui ce systeme a fait ses preuves mais à l’époque (97 et 2000) il y avait un certain Sylvain Ripoll qui abattait un gros travail de récupération (de meme que l’ensemble du groupe) qui était la base du systeme gourcuffien.
Mais ne faut il pas jouer sur la dualité, sur la capacité de l’équipe de passer d’un systeme à l’autre pour mieux surprendre et ainsi aussi d’évoluer en fonction de l’adversaire ?
Eternel débat comme celui de savoir si à partir d’un système mis en place on met des joueurs capables de s’adapter à celui ci ou alors si c’est en fonction des qualités physiques et tactiques de l’effectif qu’on instaure le meilleur systeme sans à priori ?
Ce qui est indispensable par contre quel que soit le système c’est de progresser dans la récupération de la balle, dans le pressing collectif, dans la complémentarité et la solidité du bloc équipe.

Le remplacement de Baky

Il est clair que la question la plus importante et celle qui revient sur toutes les lèvres est : comment gérer l’après Baky ?
Pour rassurer ceux qui promettent au FCL une saison 2005-2006 désastreuse suite au départ du prodige ivoirien je dirais que durant la saison 98-99 de D2 le Stade Lavallois avait terminé 10eme avec 50 points, 37 buts marqués avec pourtant en son sein le meilleur buteur du championnat Diallo (prété par Le Havre) auteur de 20 buts soit la moitié des réalisations.
L’année suivante les mayennais ont également terminé 10eme avec 51 points et 41 buts marqués (avec deux buteurs : Crucet 12 buts, Mauricio 8 buts)) donc meme en perdant une pièce essentielle on peut faire un aussi bon championnat.
A défaut de trouver un successeur à Baky qui ne se trouve pas sur un simple coup de baguette magique, d’autant plus que si c’est un joueur connu on ne pourra pas suivre financièrement , la solution passe par le recrutement de 2 bons attaquants qui se répartiraient la vingtaine de buts inscrits cette saison par un seul homme.
Mais cela passe aussi par une meilleure efficacité défensive de tout le groupe car paradoxalement on est aujourd’hui 14eme avec le meilleur buteur.
 
Les arrivées :
Partant du principe qu’au minimum un groupe doit etre constitué de 20 joueurs de champ (8 défenseurs, 8 milieux, 4 attaquants) afin de doubler tous les postes il faudra voir arriver,je me répète, entre 6 à 8 nouvelles tetes voire plus en fonction des départs.
Et ces joueurs doivent tous etre un plus à savoir qu’ils soient pour la grande majorité de qualité supérieure à ceux qui vont rester. A quoi bon aller chercher des joueurs à l’extérieur si on a aussi bien à la maison.
Ces joueurs devront posseder une bonne expérience de la L2 (60 à 70 matches ) et etre nés dans les années 77,78 79 au top de leur niveau physique et mental.
C’est le savant mélange entre des jeunes joueurs qui ont encore une marge de progression interessante et d’autres possedant une expérience, une maturité tactique et une bonne gestion des matches, qui devrait nous valoir une saison plus tranquille que celle qui va s’achever.
Ce qui n’empeche pas de prendre des trentenaires ou d’ autres jeunes prometteurs, des revanchards comme des sous évalués ou sous employés, car cela reste aussi un probleme de motivation et d’implication au sein du groupe.
Les individus doivent etre au service du groupe et le groupe doit favoriser l’épanouissement des individualités.

 


[Contact : webmaster@fclorient.net] [Mentions légales et crédits] [Suivre la vie du site RSS 2.0]
fclorient.net - lorientais.net - lorientais.com © 2002-2017

Visiteurs connectés : 180