Un centre d’entrainement à la base sous-marine

Le mercredi 1er avril 2009 à 09h06 par Fred, Redted

Un centre d'entrainement à la base sous-marine

La nouvelle sera officialisée dans les prochaines heures et FCLorient.net est fier de vous l’annoncer en avant-première : la mairie et le FCL ont trouvé un accord concernant la construction d’un centre d’entrainement digne de la L1. Le lieu d’implantation prévu se situe sur le site de la base sous-marine. Retrouvez tous les détails sur cette formidable nouvelle dans l’article.

Une nouvelle inattendue mais possible grace aux progrès de la science

Après un hiver marqué par des polémiques entre la mairie et le FCL, la situation était bloquée. Alors que plus personne ne croyait à un dénouement positif, la solution est venue de l’Université de Bretagne-Sud et plus précisément du laboratoire de Biotechnologie et Chimie Marines situé sur le campus de Saint-Maudé. Des chercheurs de ce labo ont récemment découvert les propriétés exceptionnelles de la fameuse bière d’ourse finlandaise « Karhu Olut » sur les algues vertes qui prolifèrent sur le littoral breton. L’utilisation de cette bière transforme les algues en pelouse parfaite et indigeste pour les vers quelque soit la saison. Et cerise sur le gateau, cette pelouse s’enracine parfaitement sur les surfaces en béton !

Un important gisement d'algues vertes près de la cité de la voile

Un important gisement d'algues vertes près de la cité de la voile

La mairie monte un projet en quelques semaines

Le procédé est rapidement protégé par un brevet. La découverte arrive alors jusqu’à la mairie qui y voit une solution idéale pour pérenniser l’implantation du sport de haut-niveau à Lorient sur le site de la presqu’île de Keroman. Le toit des 3 blocs de la base sous-marine est constitué d’un beton parfaitement adapté à la pelouse synthétique et l’anse de Kermelo toute proche offre un gisement important d’algues vertes. La présence voisine de skippers de haut-niveau permettra aussi de mutualiser les futures infrastructures (salles de musculation, vestiaires, salles de soins, lieux de détente, ...) entre la voile et le football.

Vue satellite du site du futur centre d'entrainement. Quelques hectares de beton rien que pour les footballeurs !

Vue satellite du site du futur centre d'entrainement. Quelques hectares de beton rien que pour les footballeurs !

Le FCL d’accord

Le projet est alors présenté aux dirigeants et entraineurs du club qui se montrent enthousiastes. Leur seule exigence supplémentaire par rapport au projet initial concerne l’ajout d’une terrasse avec chaises longues sur le bloc K3 afin que les habitués des entrainements puissent suivre ceux-ci tout en bronzant en bord de mer. Ils demandent aussi que le centre soit baptisé avec le nom d’un ancien joueur mythique des Merlus. Plusieurs propositions sont faites : Ludovic Viltard, Ricardo Emerson, Lee Sang-Yoon, ... Mais c’est finalement le nom de l’illustre joueur finlandais de la saison 1993-1994 Tommi Paavola qui est retenu en hommage à la bière finlandaise « Karhu Olut » sans quoi rien n’aurait été possible.
Date d’inauguration prévue pour le centre Tommi Paavola : 1er avril 2010

L’avis de Benjamin Genton

Redted : Benjamin, que penses-tu du nouveau centre d’entraînement ?
Benjamin Genton : On a tous été surpris d’une issue aussi rapide après la crise de cet hiver. Les nombreuses blessures et l’image du club portée par les médias ont sans doute fait accélérer les choses. J’ai été très triste et mon frère Florian a subit toutes les boutades du milieu à cause de ça. Le Noël en famille n’a pas été très détendu.

Redted : C’est à dire ?
Benjamin Genton : On s’est mutuellement offert des pralines or il faut toujours se concerter avant de faire des cadeaux.

Redted : Avec ce nouveau centre, décidément avec Lorient, on innove.
Benjamin Genton : Oui ça va rabaisser le clapet à tous ceux qui ont critiqué les structures du club. On prend de l’altitude en plus ce qui est bon pour le souffle et les huis clos seront moins étouffants. On pense d’ailleurs les supprimer car de toute façon on pourra voir les schémas tactiques mis en place depuis google earth.

Redted : C’est également une solution écologique.
Benjamin Genton : Tout a fait. En plus, on pense demander de nous mettre les vers du Moustoir de côté et en profiter pour pêcher après les entraînements plutôt que de rester faire des reprises de volée. Faut dire qu’au Moustoir il n’y a pas grand chose à faire d’autre quand l’entraînement est fini. C’est un peu mort là-bas...
Il paraît aussi que les séances de vélos seront remplacées par du pédalo, donc on pourra mettre une petite traîne. Il n’y a donc vraiment que du positif.

Redted : Un dernier mot ?
Benjamin Genton : Oui il faut que les étudiants continuent de boire de la bière car sans elle nous serions toujours au même stade !
Avec quelques joueurs on pense d’ailleurs parrainer quelques soirées étudiantes et leur offrir un peu de poisson car les temps sont durs pour eux.

Le bloc K3 de la base sous-marine... en attendant les aménagements pour la bronzette et la pêche à la ligne

Le bloc K3 de la base sous-marine... en attendant les aménagements pour la bronzette et la pêche à la ligne

Les autres réactions

Christian Gourcuff : « Nous allons enfin avoir un centre d’entrainement digne de ce nom. Grâce à l’emplacement choisi, les joueurs seront obligés de jouer à terre et précis sinon il faudra aller chercher les ballons dans la mer. Et je ne parle pas des jours de tempête. Ça ne peut être que bénéfique pour l’amélioration du jeu de l’équipe. »

Alain Le Roch : « N’en déplaise à Pierre Ménès, tout ce qui rappelle l’origine du club est bon pour notre image. La création d’un futur centre d’entrainement à quelques encablures du port de pêche est donc une formidable opportunité. »

Marama Vahirua : « Cette idée m’enthousiasme. J’ai déjà réservé un emplacement sur les pontons pour amarrer ma pirogue polynésienne. Je pourrai donc pagayer sur une vraie pirogue pour célébrer mes buts lors des oppositions à l’entrainement. »

Norbert Métairie : « Ce centre d’entrainement qui utilisera une pelouse révolutionnaire est une occasion unique de mettre en valeur le haut potentiel de la recherche lorientaise. C’est aussi l’occasion de regrouper les activités sportives de haut-niveau du pays de Lorient, le football et la voile, dans un même lieu, une sorte d’INSEP-sur-mer. Notons aussi, qu’en s’attaquant au problème des algues vertes, ce projet s’inscrit dans une démarche de développement durable. »

Pierre Ménès : « Il y aura toujours un pêcheur ou un défenseur des algues vertes pour poser un recours contre le projet. Ce n’est pas avec ça que Lorient accueillera des matchs de l’Euro 2016. »

Frédéric Thiriez : « Planète Thalassa se montre très intéressée par cette initiative lorientaise. Nous allons donc ajouter dans notre ambitieux plan Footpro 2012, l’exigence pour chaque club de posséder un centre d’entrainement en bord de mer. Malgré les difficultés d’Orange Sport, grâce au poids financier d’une chaîne telle que Planète Thalassa, nous voilà tous rassurés dans l’optique de la renégociation des droits TV en 2012. »

Tommi Paavola : « Je suis touché d’avoir un centre d’entrainement à mon nom de mon vivant. Je ne pensais pas avoir laissé un tel souvenir de mon passage à Lorient. »

Voir en ligne : Réagissez sur le forum


[Contact : webmaster@fclorient.net] [Mentions légales et crédits] [Suivre la vie du site RSS 2.0]
fclorient.net - lorientais.net - lorientais.com © 2002-2015

Visiteurs connectés : 90